Archives de l’auteur : admin

Amina (Septembre 2014)

140901 KF - AminaMagique Kareyce

La chanteuse camerounaise Kareyce Fotso est attendue en France. Après l apublication, en mars dernier, de son deuxième album à diffusion internationale, « Mokte », la jeune femme originaire de l’Ouest est accueillie avec curiosité par le public ueropéen qui apprécie son style dépouillé et poétique. …/…

Par Luigi Elongui

Kareyce Fotso : ‘Je suis une artiste, pas une star’ (19/06/2014)

La chanteuse a présenté au Cameroun en mai dernier son troisième album, Mokte. 12 titres qui, en huit langues, invitent à un voyage au cœur de la diversité culturelle camerounaise. C’est une femme en colère contre le tribalisme, émue par son parcours, heureuse en ménage et reconnaissante envers Dieu que nous avons rencontré. Entretien.

Tout l’article…

Inrockuptibles (21/04/2014)

KAREYCE FOTSO@LES INROCKUPTIBLESUne merveille de folk chuchoté venue du Cameroun. Critique.

Et ça se prononce comment son petit nom ? Si l’on se fie à la douceur de ses chansons, comme une caresse. Ancienne choriste de Sally Nyolo, la Camerounaise voyage léger : une guitare acoustique aux cordes pincées, des claquements de doigts, des chœurs presque chuchotés et quelques instruments de poche. Du folk africain tendre, apaisé, où l’économie des arrangements amplifie par contraste la sensation d’espace, et l’intensité d’une voix comme du velours râpé. Disque du matin ensoleillé, conclu par une petite bossa irrésistible qui l’annonce : Kareyce Fotso ira loin.

le 21 avril 2014

http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/kareyce-fotso-mokte/

rfi musique (25/03/2014)

Kareyce Fotso, la force tranquille

Nouvel album, Mokte

25/03/2014 – Pour son troisième album, Mokte, majoritairement enregistré au studio Moto Records, à Yaoundé, Kareyce Fotso choisit de mettre en valeur langues et rythmes de huit régions du Cameroun. Depuis Yaoundé, elle prône une révolution intime et culturelle, pour faire fleurir les destins individuels et collectifs.
Lire la suite

Le Soir (18/08/2010)

Comme le vent nous KareyceKF-LeSoir_low2

Kareyce a une voix brute, sans artifice, au grain puissant. Avec son complice François Kokelaere, à la direction artistique et aux percussions, elle nous livre ici un album acoustique authentique. Ses textes sont tout aussi séduisants, les sujets graves (« Lomdieu » où elle répète : Mariage forcé c’est pas bon) croisant ceux qui compliquent la vie amoureuse des hommes et des femmes. Le bamiléké est mélancolique au français comme à l’anglais et on suit ainsi la trace de cette artiste moderne, qui se sert de la tradition pour avancer et faire sa propre révolution. …/…

Thierry Coljon – Journal « Le Soir » – 18 Août 2010